Les filles !!!

Forum pour les filles pour discuter de tout !!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PENSION INVALIDITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
virginie
Pipelette
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 47
Localisation : Haute-marne
Emploi/loisirs : secrétaire
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: PENSION INVALIDITE   Mar 28 Oct - 20:41

quelqu'un aurait des renseignements sur ce sujet ?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edith
Nouvelle
Nouvelle


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: PENSION INVALIDITE   Mar 28 Oct - 21:10

Il me faudrait une question précise pour te répondre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cartouchebis42
Semeuse de vers
Semeuse de vers


Nombre de messages : 2180
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: PENSION INVALIDITE   Mar 28 Oct - 22:19

Je viens de monter et renvoyer le dossier pour mon papa.Je me suis adressé à: Maison départementale des personnes handicapées de la Loire.J'ai eu affaire à un monsieur fort sympathique qui m'a envoyé un dossier à remplir,je me suis fait aider par une assistante.Pour la loire il y avait aussi un site internet très explicite:www.handicap-loire.fr
Chaque département a sa maison départementale des personnes handicapées.Tu peux t'adresser à eux pour tout renseignements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edith
Nouvelle
Nouvelle


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: PENSION INVALIDITE   Mar 28 Oct - 22:59

En Région Parisienne il nous suffit d'aller au CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) de la Mairie pour obtenir l'imprimé nécessaire pour demander les aides éventuelles.

Allocation aux adultes handicapés (AAH)

L'allocation aux adultes handicapés (AAH) a pour objet de garantir un revenu minimum aux personnes handicapées pour qu'elles puissent faire face aux dépenses de la vie courante.

Son versement est subsidiaire. Ainsi, le droit à l'allocation n'est ouvert que lorsque la personne handicapée ne peut prétendre à un avantage de vieillesse, d'invalidité ou d'une rente d'accident du travail d'un montant au moins égal à celui de l'AAH.

L'AAH est attribuée à partir d'un certain taux d'incapacité, sous réserve de remplir des conditions de résidence et de nationalité, d'âge et de ressource.

Taux d'incapacité

La personne doit être atteinte d'un taux d'incapacité permanente :

* d'au moins 80 %,
* ou compris entre 50 et 79 %. Dans ce cas, elle doit remplir 2 conditions supplémentaires :
o être dans l'impossibilité d'exercer une activité professionnelle compte tenu de son handicap,
o et ne pas avoir occupé d'emploi depuis 1 an (à la date du dépôt de la demande d'allocation).

A l'avenir (décret à paraître), seule une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi, compte tenu du handicap, sera exigée.


Le niveau d'incapacité est apprécié par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) en fonction d'un guide-barème (décret du 21 octobre 2004, annexe 2-4).

Age minimum

La personne handicapée doit être âgée :

* de plus de 20 ans,
* ou de plus de 16 ans, si elle n'est plus considérée comme à charge pour le bénéfice des prestations familiales.


L'AAH n'est plus versée à partir de 60 ans en cas d'incapacité de 50 % à 60 %. A cet âge, les bénéficiaires basculent dans le régime de retraite pour inaptitude.

En cas d'incapacité d'au moins 80 %, une AAH différentielle (allocation mensuelle réduite) peut être versée au-delà de 60 ans en complément d'une retraite inférieure au minimum vieillesse.

Base des ressources

Les ressources prises en compte pour le calcul du droit à l'AAH sont l'ensemble des revenus nets catégoriels du ménage retenus pour l'établissement de l'impôt sur le revenu, augmentés ou diminués de certains revenus, charges ou abattements spécifiques.

Attention : l'année de référence, retenue pour l'évaluation des ressources servant de calcul de l'AAH, a été modifiée en raison de la suppression de la déclaration de ressources annuelles aux CAF. Cette évaluation, qui intervenait jusqu'alors chaque 1er juillet sur la base des ressources perçues l'année civile précédente, sera dès 2009 réalisée au 1er janvier sur la base des ressources perçues au cours de l'avant-dernière année civile.

Les revenus ne doivent pas dépasser un plafond annuel de ressources fixé à :

* 7831,20 EUR pour une personne seule,
* 15 662,40 EUR pour une personne vivant en couple (mariée, vivant en concubinage ou liée par un PACS).

Ce plafond est majoré de 3915,60 EUR par enfant à charge.

Montants en vigueur depuis le 1er septembre 2008.

Ressources prises en compte

Les ressources prises en compte dans l'évaluation du revenu net catégoriel sont celles généralement retenues pour le calcul des prestations familiales, après application d'un coefficient de 0,8 lorsqu'elles proviennent :

* d'activités commerciales, artisanales, libérales ou agricoles,
* des traitements et salaires, pensions, rentes viagères à titre gratuit et rémunérations des gérants et associés de certaines sociétés,
* des bénéfices agricoles soumis à évaluation forfaitaire.

Ressources exclues

N'entrent pas dans la prise en compte de l'évaluation du revenu net catégoriel, les ressources suivantes :

* les rentes viagères dans le cadre d'un contrat de "rente survie" ou d"épargne handicap" ouvrant droit à réduction d'impôt,
* le salaire versé à un aidant familial lorsque celui-ci est le conjoint, le concubin ou le partenaire lié au bénéficiaire de l'AAH par un PACS, sous réserve que ce salaire réponde aux conditions fixées pour l'attribution de l'aide humaine dans le cadre de la prestation de compensation du handicap (PCH),
* la prime d'intéressement à l'excédent d'exploitation,
* les prestations et les ressources d'origine étrangère ou versées par une organisation internationale,
* les revenus issus, d'un contrat d'avenir ou d'un contrat insertion-revenu minimum d'activité (CI-RMA) conclu par la personne handicapée en sa qualité de bénéficiaire de l'AAH.

Montant de l'allocation pour adulte handicapé

Montant maximum

Le montant de l'AAH varie en fonction des ressources de la personne handicapée. Ainsi, la personne qui ne dispose pas de ressources peut percevoir le montant maximum de l'AAH.

Ce maximum est fixé à 652,60 EUR depuis le 1er septembre 2008.


Réduction du montant maximum compte tenu d'autres revenus

Lorsqu'une personne handicapée perçoit d'autres revenus que l'AAH, elle bénéficie d'une allocation mensuelle réduite, dont le montant correspond à la différence entre la moyenne mensuelle de ses autres revenus et les 652,60 EUR de l'AAH.

Sont notamment concernés, les revenus qui proviennent :

* d'une pension d'invalidité,
* d'un avantage vieillesse,
* d'une rente d'accident du travail,
* de l'exécution d'un contrat d'avenir ou d'un contrat nsertion-revenu minimum d'activité (CI-RMA), pendant toute la durée de ce contrat. La réduction de l'allocation n'est, en revanche, pas appliquée en cas de suspension de l'un de ces contrats à la demande de l'intéressé, pour effectuer une période d'essai dans le cadre d'un contrat à durée indéterminée (CDI) ou d'un contrat à durée déterminée (CDD) d'au moins 6 mois.

Depuis le 1er juillet 2005, les personnes qui séjournent dans un établissement de santé, une maison d'accueil spécialisée (MAS) ou un établissement pénitentiaire, ne perçoivent plus, après une période de 60 jours, que 30 % du montant mensuel de l'allocation, soit 195,78 EUR (montant au 1er septembre 2008).

Cette réduction n'est cependant pas appliquée si l'allocataire se trouve dans l'une des situations suivantes :

* il est astreint au forfait journalier,
* il a au moins un enfant ou un ascendant à charge,
* son conjoint, concubin ou le partenaire auquel il est lié par un PACS ne travaille pas pour un motif reconnu valable par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

A l'issue du séjour en établissement, le versement de l'allocation est repris au taux normal.

Cumul de l'AAH avec d'autres prestations liées au handicap

L'AAH peut être cumulée :

* avec le complément d'AAH (à titre transitoire pour les derniers bénéficiaires, ce complément étant remplacé par la majoration pour la vie autonome depuis le 1er juillet 2005),
* avec la majoration pour la vie autonome,
* avec le complément de ressources (dans le cadre de la rémunération garantie en établissements et services d'aide par le travail (ESAT)).

L'AAH ne peut pas être cumulée avec l'allocation de présence parentale.

Pour leurs conditions d'attribution, consulter les fiches spécifiques à ces prestations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Séverine
Séverine
avatar

Nombre de messages : 2059
Age : 39
Localisation : Alpes-maritimes
Emploi/loisirs : Prothésiste ongulaire et ambassadrice Soft Paris.
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: PENSION INVALIDITE   Mer 29 Oct - 9:50

Merci pour toutes ces infos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.institutlaureane.cmonsite.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PENSION INVALIDITE   

Revenir en haut Aller en bas
 
PENSION INVALIDITE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Weird's Pension
» Weird Pension
» Apprentissage de capacité à la pension
» [résolu]Bug oeuf pension
» [Question] Capacité Pension X/Y

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les filles !!! :: Divers :: Vos droits.-
Sauter vers: